Le Montant Relatif - Partie 1: l'Indice de Probabilité


Marc Deschenaux

Marc Deschenaux

Created on 2016-10-26 21:57

Published on 2016-10-26 22:17


Principe 

Les projections financières ont pour but d’estimer les futures performances d’un émetteur donné en utilisant les assomptions nécessaires afin de préparer les décisions budgétaires, réaliser un plan de financement ou guider l’acheteur dans sa souscription.

Ces projections financières sont calculées à l’aide de données futures plus ou moins connues et certaines au jour de la projection.

En faisant figurer uniquement des données futures sans indiquer plus de détail sur celle-ci, la projection financière ne délivre pas tous les renseignements attendus et ne permet donc pas à l’acheteur d’avoir une vision d’ensemble des futures performances d’un émetteur, (l’acheteur ne connaissant pas la probabilité que la donnée stipulée dans la projection soit réelle au moment convenu « T+1 ».

Le montant relatif permet cela grâce à ses différents indices.

L’indice de probabilité permet de faire apparaitre un indice (X) indiquant selon certains critères (cf.§2) la probabilité de réalisation du montant inscrit dans la cellule au moment T+1. Ainsi, les investisseurs ou toutes personnes intéressées par la projection financière pourront (en plus du montant en monnaie) connaitre le pourcentage de probabilité que ce montant soit véritablement en possession de l’émetteur au moment T+1.

Critères de l’Indice de Probabilité

L’indice de probabilité d’une cellule se calcule selon que le montant stipulé dans la projection soit plus ou moins garanti au jour du calcul de celle-ci.

Le montant inscrit dans la cellule est garanti par :

 

Utilisation de l’indice de probabilité :

L’indice de probabilité s’additionne suivant les différentes garanties qui la composent.

Ex : La cellule « bénéfice » est de $400. Dans ces $400, la moitié vient de l’opinons d’une partie indépendante (20% de probabilité) et l’autre moitié est cash déjà en possession de l’émetteur (100% de probabilité). L’indice X sera donc de 0.60.

L’indice de probabilité se pondère suivant les différentes garanties qui la composent.

Ex : La cellule « bénéfice » est de $400. Dans ces $400, $100 viennent de l’opinons d’une partie indépendante (20% de probabilité) et les $300 restant d’une garantie bancaire (80% de probabilité). L’indice X sera donc de 0.65.