Prix Progressif pour Accélérer la Distribution Privée d'Actions


Marc Deschenaux

Marc Deschenaux

Created on 2016-12-20 17:04

Published on 2016-12-20 17:23


La méthode des cycles de financement

Autrefois, jusqu'en 1995, il y avait seulement la méthode des tours de table de financement.

Voici comment cela fonctionnait : chaque fois que nous avions besoin de distribuer une émission de titres nous fixions un prix au regard de l'état actuel et de l'évaluation de la société émettrice.

Les principaux problèmes de cette méthode étaient les suivants :

1. Si la société était mal dirigée, si elle ne pouvait pas atteindre ses objectifs initiaux ou manquait simplement d'argent, les nouveaux investisseurs achetaient les actions à un prix inférieur à celui payé par les premiers investisseurs, alors même que les nouveaux investisseurs ont toujours moins de risques.

2. Tous les investisseurs voulaient être les derniers à investir, donc le processus était extrêmement lent.

La méthode des tours de table de financement est maintenant révolue.

La Méthode du Prix Progressif

En 1995, en mobilisant de l'argent pour ma société, j'ai inventé la méthode du prix progressif. Voici comment cela fonctionne :

1. L'émission de titres est divisée en trois à cinq tranches.

2. Le prix de chaque tranche augmente d'au moins 30 % de plus que la précédente.

3. Quand une tranche est vendue, les investisseurs qui veulent ou ont besoin de sortir peuvent vendre leurs titres à profit à de nouveaux investisseurs au même nouveau prix que l'émission en cours de distribution ou à un prix légèrement inférieur.

L'avantage principal consiste en ce que si la société est mal dirigée ou n'a pas pu atteindre ses objectifs initiaux ou a simplement manqué d'argent, les nouveaux investisseurs achètent les actions à un prix plus élevé que les premiers investisseurs qui ont pris le plus grand risque.

Quid du Principe d'Égalité de Traitement des Investisseurs ?

Le principe d'égalité ne signifie pas seulement que l'on doit traiter tous les investisseurs dans la même situation de manière égale, mais également que l'on doit traiter tous les investisseurs dans une situation différente de façon différente pour chaque situation type.

À l’exception de quelques cas, quand un investisseur investit plusieurs mois ou plus d'une année après un autre, il ne peut pas être dans la même situation que celui qui a investi il y a quelques mois ou il y a moins d'un an.

Ainsi il est juste que les nouveaux investisseurs payent plus cher que les investisseurs historiques.